Les Safer permettent à tout porteur de projet viable de s’installer en milieu rural.

Les projets – qu’ils soient agricoles, artisanaux, de services, résidentiels ou environnementaux – doivent être en cohérence avec les politiques locales et répondre à l’intérêt général.

Depuis leur création, leurs missions se sont élargies. Les Safer développent toujours l’agriculture, mais elles protègent également l’environnement, les paysages, les ressources naturelles telles que l’eau et elles accompagnent les collectivités territoriales dans leurs projets fonciers.

Chargées de missions d’intérêt général, les Safer sont des sociétés anonymes sans but lucratif (pas de distribution de bénéfices) sous tutelle des ministères de l’Agriculture et des Finances. Elles couvrent le territoire français métropolitain et 3 DOM.

La Safer s’engage à travers

4 missions

Dynamiser l’agriculture et la forêt

  • Favoriser l’installation de jeunes agriculteurs et la transmission d’exploitations agricoles ;
  • Restructurer, consolider les exploitations agricoles et forestières en recherchant des performances économiques, environnementales et sociales.

Accompagner le développement local en apportant des solutions foncières :

  • Aux projets économiques ou d’infrastructures des collectivités territoriales ;
  • Aux porteurs de projets ;
  • Aux agriculteurs expropriés en préservant leur outil de travail.

Participer à la protection de l’environnement

  • Préserver les paysages ;
  • Protéger les ressources naturelles (terres agricoles, zones humides, eau, biodiversité) ;
  • Lutter contre les risques naturels et les risques d’inondation.

Assurer la transparence du marché foncier rural

  • Traiter toutes les informations de marché ;
  • Transmettre aux Collectivités les informations sur les mouvements fonciers ;
  • Proposer des indicateurs des dynamiques foncières à différentes échelles géographiques ;
  • Alerter les pouvoirs publics et leur fournir des indicateurs nationaux.

Des équipes d'experts sur les territoires

Les métiers
et missions

Opérateur foncier depuis 60 ans, la Safer acquiert des biens agricoles et ruraux pour les attribuer à des candidats, privés ou publics, dont les projets s’intègrent aux politiques d’aménagement durable des territoires. Elle intervient sur l’ensemble du marché foncier rural. Dans 88 % des cas (données FN Safer, 2019), elle acquiert les biens à l’amiable.

Elle est également dotée d’un droit de préemption qu’elle utilise dans un cadre d’intérêt général défini par la loi, afin de protéger l’agriculture et l’environnement et pour restructurer les exploitations agricoles.

La Safer, l’expert
du foncier agricole et rural :

POUR TOUS LES PUBLICS

FN Safer édite chaque année le magazine Le Prix des Terres.

AUPRÈS DES COLLECTIVITÉS

L’outil de veille Vigifoncier (http://www.vigifoncier.fr/) met à disposition des informations sur les mouvements fonciers d’un territoire ainsi que leurs évolutions.

POUR LES POUVOIRS PUBLICS

Mise en place et suivi d’indicateurs pour alerter et agir face à la consommation d’espace, l’artificialisation, la concentration excessive des exploitations, …

La Safer est aussi
le lieu de la concertation :

Dans le cadre de ses instances, notamment des comités techniques départementaux, les acteurs locaux (agriculteurs, élus territoriaux, organismes environnementaux, forestiers, propriétaires, …) se concertent et décident des orientations et des attributions dans l’intérêt général. Toutes les décisions prises sont validées par l’État.